Accueil > Manucure > Slumdog millionaire, LE film de l’année 2009

Slumdog millionaire, LE film de l’année 2009

S’il y a un film qu’il ne fallait pas louper au cinéma en 2009, pour moi c’est  » Slumdog millionaire ». Avec ses 4 Goldens Globes, dont celui du meilleur film, et ses 8 oscars, c’est une pure merveille, surtout en version originale. Et pour ceux qui sont passés à côté, il y a le rattrapage en dvd.

Jamal et Salim, personnages joués par des enfants vivants dans les bidonvilles entourant Mumbay - Photo I.Mohan

L’histoire

Jamal a dix-huit ans et il vient des bidonvilles de Mumbay en Inde, alors quand il est sur le point de gagner la somme colossale de 20 millions de roupies au célèbre jeu télévisé: « Qui veux gagner des millions », il est accusé de tricherie. Comment un indien si pauvre a t-il pu répondre correctement à toutes ces questions? Il racontera son enfance malchanceuse aux côtés de son frère Salim pour expliquer comment il connaît les réponses qu’il a donné.

 » Je l’ai vu deux fois au ciné, pourquoi? »

Slumdog Millionaire ou l'histoire d'un indien malchanceux qui devint milliardaire - Photo Mohan

Un film inspiré du roman de Vikas Swarup, “les fabuleuses aventures d’un indien malchanceux qui devint milliardaire” - Photo I.Mohan

Première fois en version française. La deuxième fois en version originale et c’était deux fois mieux. Slumdog millionaire est encore l’un de ces films d’où l’on ressort les larmes aux yeux et la révolte au ventre. Danny Boyle, sur un scénario de Simon Beaufoy, nous livre sa vision de l’Inde, très belle, avec des couleurs et des paysages magnifiques. Le rythme est rapide, les personnages sont attachants et le scénario prenant. C’est un film émouvant qui nous plonge dans les bidonvilles de Bombay (Mumbay) puis dans la vie des nouveaux riches indiens. Mais c’est également une très belle réussite visuelle. La musique n’est pas en reste et accompagne superbement les images. Entrainante, elle a beaucoup tourné sur mon lecteur. Même les Pussycat Dolls ont repris « Jai ho! », bande sonore du film. Au final, le spectateur est captivé du début à la fin.

Slumdog Milionaire
Réalisé par Danny Boyle
Avec Dev Patel, Mia Drake, Freida Pinto
Film américain, britannique.
Genre : Comédie dramatique, Romance
Durée : 2h Site internet cliquez ici.

Pour la fin de mon TOP 3 des films qu’il fallait voir en 2009,

Deuxième « Good Morning England » et sa playlist déjanté. Embarquez pour Radio Rock, une radio pirate qui émet depuis un bateau en mer du Nord peuplé d’un équipage éclectique de DJ’s rock and roll. (sortie mai 2009)

Troisième « Harvey Milk », avec Sean Penn. Les huit dernières années de la vie d’Harvey Milk qui, dans les années 70, fut le premier homme politique américain ouvertement gay à être élu à des fonctions officielles. Son combat pour la tolérance et l’intégration des communautés homosexuelles lui coûta la vie. Son action a changé les mentalités, et son engagement a changé l’histoire. (sortie mars 2009)

Et en bonus, hors classement, « Mamma Mia » (sortie septembre 2008), la comédie musicale qui donne envie de chanter avec Meryl Streep, Pierce Brosnan et Colin Firth. Rien d’autre que de la bonne humeur en perfusion.
Et vous, quel est votre top 3?

Publicités
Catégories :Manucure
  1. manue46
    12 janvier 2010 à 21:35

    J’ai vu des extraits à la télé c’est vrai qu’il a l’air pas mal.Par contre j’avais vu un reportage sur les enfants du film et d’après celui çi les 2 gamins n’avait pas reçus exactement ce qu’ils devaient toucher. Et ils vivaient encore dans leur bidonville. Je trouve qu’il y a de l’abus pour pas dire autre chose.
    Bonne soirée.

  2. 13 janvier 2010 à 20:56

    En effet le film pose de nombreuses questions.

    *  » Azhar et Rubina, les enfants acteurs de Slumdog Millionaire, entre deux univers » : http://www.ledevoir.com/culture/cinema/234903/azhar-et-rubina-les-enfants-acteurs-de-slumdog-millionaire-entre-deux-univers

    *  » SLUMDOG MILLIONAIRE,la malédiction ? Après avoir été encensé par la critique, Slumdog Millionaire est au cœur d’un tourbillon médiatique, entre scandales et drames humains » : http://www.culturclub.com/cinemag/clap/clap-0086_slumdog-millionaire_la-malediction_zoom-1.html

  3. 19 janvier 2010 à 17:34

    Hello ! j’ai adoré ce film, je suis très cinéphile, Danny Boyle est un réalisateur un peu touche à tout, et sa filmographie complètement éclectique est à découvrir ! Un film que je vais surement revoir bientôt, j’ai lu le livre également, bien que différent, il est à découvrir 🙂

  4. 8 décembre 2011 à 09:09

    Coucou,
    J’ai aussi adoré Slumdog millionnaire et bien aimé Mamma mia mais par contre je n’ai pas vu Good Morning England et Harvez milk (mais je les regarderais sûrement bientôt tient !)
    Bisous

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :